Province de Séville

Le spectaculaire paysage de Sierra Norte: le Cerro del Hierro

La province de Séville est riche en paysages naturels: montagnes, pâturages, rizières où habitent les taureaux, les chevaux et y passent les oiseaux migrateurs. Riche en histoire et culture, en monuments et fêtes et rites populaires.

Séville capitale se trouve dans la région la plus peuplée: l’Aljarafe, avec son beau Corridor vert du Guadiamar. Dans cette région se trouve le célèbre ensemble archéologique d’Italica. La Région du Guadalquivir -Doñana suit le célèbre fleuve andalou qui traverse la province de Séville en la divisant en deux zones: Las Marismas, de paysages de rizières et de potagers et la Vega, de paysages d’oliviers, céréales et fruitiers. L’autre protagoniste de cette région est le Parc National de Doñana, patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco.

La Vía de la Plata ou Route de l’Argent est située autour de la Vía Augusta et parcourt le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle du Sud au Nord. Peut être la région la moins connue, la Sierra Norte offre l’un des plus beaux cadres naturels de la province de Séville, parsemée de jolis villages au riche patrimoine monumental et gastronomique. À l’autre extrême du territoire, au Sud, se trouve la Sierra Sur, région des plus hauts sommets de la province.

La Voie Serrana passe par Coronil

Bien qu’il faut du temps pour découvrir la capitale de la province, la belle ville de Séville, se promener dans ses rues, entrer dans ses monuments, palais, églises et musées, n’oubliez pas que la province de Séville vous propose d’autres voyages incroyables. Par des espaces naturels à couper le souffle, des villes au patrimoine exceptionnel, des villages ancrés dans des monts et collines, entourés d’un paysage préservé, et bien sûr, une gastronomie à savourer.

On vous propose plusieurs voyages dans différentes régions de la province de Séville, pour les amateurs de monuments, de culture, de nature et de sport,…accompagnez-nous !

PATRIMOINE MONUMENTAL DE LA PROVINCE DE SÉVILLE

La Giralda de Séville

Le patrimoine monumental de la province de Séville est d’une énorme richesse. Un total de 300 monuments ont été déclarés biens d’intérêt culturel !! Voyager dans la province de Séville est une invitation à découvrir des trésors culturels, non seulement dans sa belle capitale, mais aussi dans ses 106 localités. Des vestiges préhistoriques, tartessienes, romains- que vous pouvez découvrir dans les routes de la Vía de la Plata et la Vía Augusta -, arabes, baroques,…La province de Séville possède un héritage richissime que vous allez découvrir.

Le riche patrimoine de la province de Séville

À ne pas manquer des sites célèbres comme la Place d’Espagne à Séville, les Pavillons de l’Exposition universelle de Séville, le Belvédère Metropol Parasol de Séville, El Coto de las Canteras d’Osuna, le quartier de la Morería de Constantina, le Monument à Colomb, …

Concernant le Patrimoine archéologique (33 sites/monuments), ne manquez pas le Site archéologique d’Itálica ou le Théâtre romain (Santiponce), le Site archéologique Mulva – Munigua (Villanueva del Río y Minas), le Dolmen de la Pastora, la Ville romaine d’Arva, le Dolmen de la Lapa del Moro, la Nécropole d’Urso, le Complexe thermal de Herrera, les Sites archéologiques de Lebrija,… 

Le Site archéologique Mulva – Munigua, à Villanueva del Río y Minas

Les monuments sont nombreux, 44 bâtiments à découvrir dans la capitale, Séville: la Cathédrale et La Giralda, l’Alcazar royal, les Pavillons de l’Exposition ibéro-américaine de Séville, le Palais de San Telmo, l’Ancienne gare de Cordoue,  …Et sur la province: la Porte de Cordoue (Carmona). Des nombreux châteaux et des tours: le Château de Constantina, le Château de las Aguzaderas, le Château d’Alcalá de Guadaíra, le Château d’Alanís, le Château d’Utrera, le Château de Cote (Montellano), le Site d’El Gandul, la Tour de l’Argent (Séville), la Tour de los Perdigones (Séville), l’Alcazar de la Puerta de Sevilla (Carmona), les murailles romaines de Séville,…

L’intérieur du Château d’Allants
Le Château de Cote, à Montellano

418 églises, ermitages et couvents à découvrir: à Séville: la Basilique de la Macarena, la Basilique del Gran Poder, l’église de Santa Catalina,.. . Dans la province de Séville: l’Église collégiale d’Osuna, le Sanctuaire de Nuestra Señora de la Consolación (Utrera), le Monastère de la Cartuja (Cazalla de la Sierra), l’Église et couvent de Santa Clara (Estepa), la Collégiale de Santa María de las Nieves (Olivares), l’Église prieurale de Carmona, …

La Collégiale d’Osuna

136 belles palais, haciendas, demeures: le Palais des Alpériz (Dos Hermanas), la Hacienda Benazuza (Sanlúcar la Mayor), le Palais et jardins de la Buhaira (Séville), la Mairie de Séville, Carmen de los Arrayanes (Paradas), le Palais d’Hernán Cortés (Castilleja de la Cuesta), le Palais de la comtesse de Lebrija (Séville), la Real Casa de la Moneda (Séville), Palais des marquis de Peñaflor (Écija), l’Hôtel de ville d’Utrera, la Maison du Gurugú (Constantina), la Casa de las Columnas (Séville), le Palais des Ponce de León (Séville),…

Le patio du Palais Salinas, à Séville

13 magnifiques ponts: le pont romain sur le Galindón, le Pont de l’Alamillo (Séville), le Pont du Dragon (Alcalá de Guadaira), le Pont de la Barqueta (Séville), le pont de Triana (Séville), le pont romain d’Aznalcázar, le pont romain d’El Coronil,…

Des sites insolites, comme la Maison natale de Diego Velázquez (Séville), le Parc María Luisa (Séville), l’Allée des nonnes et couvent des nonnes à Lebrija, Caños de Carmona (Séville), la Place du Marché de Carmona, la Maison natale de Murillo à Séville, le Callejón del Niño Perdido (Utrera), le Poblado de Alfonso XIII (Isla Mayor), le Marché d’approvisionnement à Lebrija, le Pavillon de la Navigation à Séville,…

MUSÉES DANS LA PROVINCE DE SÉVILLE

Le Palais de Dueñas

Vous trouverez de nombreux musées et des espaces d’exposition dans la province de Séville où l’on peut apprécier ses trésors artistiques, archéologiques et ethnographiques. Dans la capitale, à Séville, l’on trouve le Musée des Beaux-Arts, le deuxième le plus important d’Espagne après le Musée du Prado. Un lieu d’exposition de grand intérêt dans la capitale est le Centre andalou d’art contemporain, situé dans le monastère de Santa María des grottes de Séville.

À Carmona, Écija, Osuna, Fuentes de Andalucía ou Séville, vous trouverez d’intéressants musées archéologiques, comme le Musée archéologique Torre del Agua (Osuna), le Musée de la nécropole romaine (Carmona). Dans toute la province de Séville il y a 119 musées à visiter: le Musée andalou du jouet vintage (Osuna), la Maison de la Science (Séville), le Centre culturel du Flamenco (Séville), …

NATURE DE LA PROVINCE DE SÉVILLE

Nature d’Aljarafe

L’Aljarafe est une plateforme naturelle traversée par le fleuve Guadiamar – affluent du Guadalquivir, un corridor vert qui relie Doñana et Sierra Morena. La nature de la région est très riche grâce à la diversité de ses paysages: des terres alluviales, marais, une forêt méditerranéenne et des campagnes de vignes et oliviers. Le lynx ibérique trouve un corridor écologique dans le cours d’eau Arroyo de Pilas. Cañada de los Pájaros est une réserve naturelle, vrai paradis pour les oiseaux.

Nature du Parc naturel de Doñana

 

Le Parc naturel de Doñana, avec ses espaces de conservation périphériques, conforment la plus grande zone protégée d’Europe, Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO depuis 1994. C’est une zone de passage des migrations vers l’Afrique, et habitat de plusieurs animaux: le lynx, des colonies de flamants roses, chevaux, taureaux, aigles,renards, mangoustes, genettes,……Ses paysages sont riches et variés: des forêts, des steppes, des prairies, des zones humides, des forêts et pâturages, ainsi que des plages.

29 espaces naturels sont à découvrir à Doñana: bien sûr, le Parc national de Doñana, ainsi que le Parc naturel de Doñana; le Bas Guadalquivir, le Corridor vert de Guadiamar, Cañada de los Pájaros, …

Nature de la Campiña sevillana

La Campiña ou Campagne de Séville est formé par un paysage de collines – les  terrasses du Guadalquivir – , des zones de plaine des rivières Guadiamar et Genil, des zones reliées à la région subbétique et de la colline de Los Alcores (242 m.). Un paysage au coeur de la province de Séville plein de cultures qui peintent de couleur le paysage avec les saissons.

Les rivières Corbones et Guadaira – des affluents du Guadalquivir – forment un corridor écologique entre le centre et le sud de la province, ainsi que des zones humides. Des paysages de végétation luxuriante et des cascades. D’autre part, il y a le paysage de pâturages d’Arenales à Moron de la Frontera et de Montepalacio à Paradas. Les chemins de transhumance sont des voies vertes à découvrir à pied.

La Campiña sévillane possède 22 espaces naturels à découvrir, c’est le cas de la Réserve naturelle du complexe endoréique, l’étang du Gobierno, l’Étang de Zarracatín, le Ruisseau de la Lapa, le Lac artificiel de la Puebla de Cazalla, la Corniche des Alcores,…

Nature de la Via de la Plata

Nature montagneuse de forêts de chênes verts, de chênes-lièges et de pâturages pour les taureaux de combat, des chevaux et des porcs ibériques. Traversée par de nombreux cours d’eau. Il y a 11 espaces naturels à découvrir, comme le Corridor vert de Gudadiamar, le Lac de barrage de la MInilla, les gravures rupestres Cerro del Riscal, le Paysage Protégé Río Tinto, le Monument Naturel Encina de los Perros,…

Nature de Sierra Morena Sevillana o Sierra Norte de Séville

La Sierra Norte est en grande partie classée parc naturel et Zone de protection spéciale pour la conservation des oiseaux. Elle est bordée par le parc naturel de Sierra de Aracena et Picos de Aroche (province de Huelva). le parc naturel de Hormachuelos (province de Cordoue), et au sud par la zone de plaine du Guadalquivir, Régions de la province de Séville. Des espaces naturels protégés qui constituent la réserve de biosphère Dehesas de Sierra Morena.

Le Cerro del Hierro
Les Cascades d’huéznar dans la Sierra Norte

Possède des paysages de la moyenne montagne méditerranéenne: de forêts de chênes, de zones de oliveraies et de vignobles, et de pâturages. C’est une zone exceptionnelle pour l’observation de grands oiseaux et un lieu de déplacement du loup. La Sierra Norte sevillana a 29 espaces naturels à découvrir: le Parc naturel Sierra Norte, le Cerro del Hierro, la Sierra del Viento, la Sierra del Agua et Loma de Hamapaga, Los Castañares, le Cerro de la Capitana, la Sierra de Alanís, la forêt de chênes tauzins de Cerro, les cascades de Hueznar,…

Nature de la Sierra Sur

Le spectaculaire chêne verte «El Chaparro de la Vega»

La zone la plus élevée de la province de Séville est la Sierra Sur, avec ses paysages de montagnes, de collines et de cultures. Elle possède des chênes verts spectaculaires, comme le Chaparro de la Vega, un chêne vert de plus de 700 ans, à Coripe. Ne manquez pas la réserve naturelle du Peñón de Zaframagón (Coripe) qui possède une colonie de vautours fauves. Ou encore la Voie Verte de la Sierra, une ancienne voie ferrée de 32 km. La réserve naturelle de la lagune del Bosque, une zone humide endoréique, idéale pour observer des oiseaux.

Dans les zones de montagne, les sierras: la Sierra de San Pablo et les Tajos de MOgarejo; la Sierra de la Acebuchosa, le Peñón de Algámitas, la Sierra de Esparteros, la Sierra de Cruz et Arroyo, ou le pic culminante de la province de Séville: le Pico del Terril. La Sierra Sur possède un total de 21 espaces naturels à découvrir.

Paysage aux mille couleurs de la Sierra Sur

CULTURE DANS LA PROVINCE DE SÉVILLE

Le flamenco, la Semaine sainte, la Feria de Abril,…sont bien connus en Andalousie, des manifestations culturelles qui attirent les voyageurs qui passent par cette région du sud de l’Espagne. À Séville les traditions sont aussi bien vivantes, des vraies manifestations populaires  qui marquent le rythme des saisons. Comme la Feria de Abril, une grande fête qui se déroule au mois d’avril et avec la Semaine Sainte sont les événements les plus importants du printemps autant dans la province de Séville que dans le reste d’Andalousie. L’été et l’automne sont les saisons du flamenco, avec de nombreux festivals. Dans la province de Séville, l’on peut profiter de 53 fêtes d’intérêt touristique: des fêtes populaires, des pèlerinages, des ferias, des carnavals ou des fêtes de Semaine Sainte.

Esculpture romaine à Écija

La Feria de Abril y la Semaine Sainte

Las “ferias” sont des festivités de musique et danse et gastronomiques qui rassemblent des milliers de personnes. Seulement la Feria de Séville attire plus d’un million de personnes dans une grande enceite: le Real de la Feria, dans une festivité dans laquelle participe tout le monde.

La Semaine sainte (Semana Santa) se célèbre dans chaque ville et village. Des processions, des pèlerinages et des fêtes votives ont lieu dans toutes les villes et villages de Séville. C’est un spectacle unique par l’investissement et la ferveur populaire, ainsi que par la beauté des processions. Les confréries amènent en procession leurs “pasos” – chars qui portent des autels – de statues ornées de fleurs, orfèvrerie et bougies. La musique accompagne ces processions religieuses dans les rues. Dans chaque localité, la Semaine Sainte à sa singularité: comme “Las Carreritas” de Pilas ou la “Quema de Judas” à Coripe.

Utrera et ses «campaneros»

En Semaine Sainte, Le pèlerinage du Chemin du Rocío est une autre grande manifestation qui a lieu en mai à Séville et la région d’Aljarafe, points de départ et de passage des pèlerins qui marchent dans ses chars habillés de robes populaires jusqu’à le hameau du Rocío. La musique et l’ambiance festive accompagnent ce pèlerinage.

Fêtes d’hiver: la Noël et le Carnaval

En hiver, les fêtes de la Noël et de la fin d’année sont les plus importantes: les crèches traditionnelles et vivantes, les “villancicos” ou chants de Noël,…Et bien sûr, le Carnaval, une époque pour se déguiser, assister aux défilés et pour faire la fête. Le Carnaval de Carmona ou celui de Fuentes de Andalucía sont très connus.

El Flamenco

Le flamenco, de la musique andalouse. Tablao flamenco à Séville

Le flamenco constitue l’une des plus importants trésors de la culture andalouse, c’est une musique inscrite au Patrimoine immatériel de l’humanité de l’UNESCO. Ses origines remontent au XVe siècle, amené par les gitans arrivés en Andalousie, bien que devenu populaire au XIXe siècle. Il y a différents genres de flamenco (ou “Palos), comme le “soleá” d’Alcalá de Guadaira. Des nombreuse figures du flamenco sont de la province de Séville, comme Cristina Hoyos, la Niña de los Peines, Antonio Mairena, Manolo Caracol, Vicente amigo,…

 L’automne est le moment des festivals de flamenco, bien que à tout moment l’on peut aller aux “tablaos”, les lieux de spectacle flamenco pour en savoir plus sur cette importante musique populaire. On peut également découvrir les “peñas” ou cercles d’amateurs de flamenco.

Parmi les festivals de flamenco les plus importants de la province de Séville se trouvent: le festival Gazpacho Andaluz (Morón de la Frontera), la Bienal de Flamenco de Séville, le Festival “Potaje Gitano” (Utrera), les Festival “Memorial Al gurugú” (Arahal),…

TOURISME ACTIF DANS LA PROVINCE DE SÉVILLE

La province de Séville propose une importante offre d’activités de tourisme actif pour profiter des spectaculaires espaces naturels répartis par toutes les communes. Des sentiers pour faire de la randonnée, du vélo ou du cheval, par exemple, le Chemin de Compostelle para la route mozarabe, les chemins du Rocío par l’Aljarafe,…51 itinéraires pour la randonnée; 24 itinéraires pour faire à vélo: des voies vertes, des chemins pour pratiquer le VTT, des réseaux urbaines de pistes cyclables très longues dans la capitale.

À vélo para les beaux paysages de la Voie Verte de la Sierra

De la voile, du canoë, de l’escalade, du rafting, du canyoning,…des nombreuses expériences plus intenses sont également possibles dans la province de Séville. Le Guadalquivir offre des grandes possibilités pour pratiquer les sports nautiques, avec des vues imprenables de la capitale et de paysages magnifiques. D’autre part, il y a des nombreux cours d’eau et des lacs dans la province de Séville pour pratiquer le canoë, le kayak, le paddle board,…

Les amateurs d’ornithologie trouveront dans les espaces naturels de la province de Séville des lieux idéaux pour l’observation d’oiseaux. Dans les parcs naturels de Doñana et de la Sierra Norte de Séville, dans la campagne sévillane, les pâturages, les forêts et les zones humides.

D’autre part, l’observation astronomique est également possible dans la province de Séville, surtout dans l’espace naturel de la Sierra Morena, un grand lieu certifié Starlight. Des ciels limpides pour observer l’univers. Rendez-vous sur pour voir les ciels les plus lumineux dans des espaces comme Cerro del Hierro, la chartreuse de Cazalla de la Sierra ou le mont de la Capitane.

LA PROVINCE DE SÉVILLE – RÉGIONS

Region de l’Aljarafe

La Region de l’Aljarafe se situe dans la partie occidentale de la province de Séville, connue par les Arabes par les “Hautes terres” par ses collines traversées par le corridor vert du Guadiamar (paysage protégé). La Region de l’Aljarafe est la plus peuplée et la plus proche de la capitale. Elle est composée de 24 localités. Pour s’y rendre en voiture, il faut prendre l’autoroute A49 qui relie la province de Séville à la province de Huelva. Pour s’y rendre en train, on doit prendre la ligne C5 au départ de la Gare de Santa Justa à Séville capitale. Plusieurs lignes de bus desservent les communes de l’Aljarafe – une ligne circulaire passe par nombreuses villes -.

Château d’Alcalá de Guadaira

Le Corridor vert du Guadiamar permet de profiter de la nature de la Region de l’Aljarafe, surtout aux amateurs de randonnées et de cyclisme. 

Parmi les incontournables de la Region de l’Aljarafe se trouvent les sites préhistoriques:  l’ensemble archéologique d’Itálica (Santiponce), la Cité ibéro-romaine de Laelia (Olivares), les dolmens de la Pastora et de Matarrubilla (Valenciana de la Concepción), le site archéologique d’Osset (San Juan de Aznalfarache). Des sites d’époque musulmane: des fermes et haciendas oléicoles, des bains arabes (Palomares del Río), des remparts almohades (San Juan de Aznalfarache) ou des ermitages comme l’ermitage mudéjar de Castilleja de Talhara (Benacazón).

En autre, dans la Région d’Aljarafe il y a plusieurs routes: la Route du Mosto, un vin traditionnel de l’Aljarafe à déguster dans ses caves et tavernes centenaires. Ou participez à la fête du vin et de l’olive de table d’Umbrete et la fête des vendanges de Villanueva del Ariscal.

La Route du Riz vous amène par des nombreux villages où l’on peut goûter des plats de riz (San Juan de Aznalfarache, Palomares del Río,…). En autre, la gastronomie de la Region de l’Aljarafe propose de plats de viande: ragoût (caldereta), queue de Toro (cola de Toro), tripes (menudo), joues de porc (carrillada), ou de poisson : toast aux sardines (tostón de sardinas).

MosaÏque d’Italica

La Route du Comte-duc d’Olivares nous amène au centre-ville d’Olivares, perle du baroque sévillane. En plus la Région d’Aljarafe possède églises, sanctuaires et ermitages (l’église Nuestra Señora de Consolación, considérée comme la Cathédrale de l’Aljarafe (Umbrete), l’Ermitage de Castilleja de Talhara (Benacazón), le Sanctuaire de la Vierge de Lorette (Espartinas), l’Église San Martin de Tours, avec des tableaux peints para Zurbarán (Bobullos de la Mitación).

Visitez également les jardins historiques Forestier (Castilleja de Guzmán) et la centrale solaire de Sanlúcar la Mayor. Les amateurs du cross ne peuvent pas manquer la course de Cross international d’Itálica, à Santiponce. Le flamenco est également ancrée dans l’histoire et la tradition de la Region de l’Aljarafe: le Festival Ciudad de Tomares est un événement à tenir en compte ou les concours de jeunes talents de Mairena del Aljarafe ou de Gines.

Région Guadalquivir – Doñana

La Région Guadalquivir – Doñana est aux portes du Parc National de Doñana et est traversée par 24 localités. Le fleuve Guadalquivir traverse la province de Séville, en divisant cette région en deux zones géographiques: la Vega (arbres fruitiers, oliviers, céréales) et Las Marismas – Bajo Guadalquivir (potagers et rizières). L’autoroute A-4 traverse la province de Séville. Une randonnée le long du Guadalquivir, des randonnées à pied, à vélo ou à cheval, ainsi qu’une promenade en bateau ou en canoë dans le Guadalquivir sont très recommandés. 

Parmi les incontournables de la La Région Guadalquivir – Doñana se trouve le Parc National de Doñana, patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco, le complexe endoréique Lebrija-Las Cabezas et la zone humide de Los Palacios y Villafranca (haut lieux d’observation d’oiseaux). La Route de l’Ordre des chevaliers de Malte pour découvrir l’histoire médiévale de la région, les demeures seigneuriales, les haciendas centenaires, les vestiges de cités romaines (Celti à Peñaflor et Mulva-Munigua à Villanueva del Río y Minas), et le hameau du roi Alfonso XIII à Isla Mayor. La Route du riz, cultivé dans les marais; des pèlerinages centenaires comme celui au sanctuaire d’El Rocío; ou les festivals de flamenco. Découvrez, également le tourisme industriel à Villanueva del Río y Minas (quartier de mineurs et le puits nº5),…

La Campiña

Carmona et son église de San Pedro

La Campiña de Séville est la plus étendue de la province occupant les parties centrale et orientale, et rassemblant 19 communes, notamment les villes d’Osuna, Carmona, Écija, Estepa et Utrera, célèbres par son patrimoine monumental. La Campiña de Séville est caractérisée par des plaines de céréales et d’oliviers: son huile d’olive vierge extra (A.O.P. Estepa) est le plus primé de la province de Séville. L’autoroute A-92 traverse La Campiña en reliant Séville à Málaga, Grenade et Almería.

Parmi les incontournables de La Campiña de Séville, en plus des villes millénaires, se trouve le Coto de las Canteras d’Osuna, surnommé “la Petra d’Andalousie”, la cité romaine d’Astigi, la nécropole de Carmona, des églises, couvents, palais, musées à Écija, la Collégiale  et la Rue San Pedro à Osuna. La Route des châteaux vous permettra de découvrir le passé médiéval de la province. Assistez aux célébrations de la Semaine Sainte avec ses processions et ses statues baroques; des fêtes comme la Semaine de la Passion à Carmona, “Los Judíos” à Alcalá de Guadaira, la procession du Christ de la Prison à Mairena del Alcor ou la Fiesta de los Huevos Pintados (Fête des oeufs peints) à Cañada Rosal le dimanche de Résurrection. Mais aussi les “férias” et les festivals de flamenco – enraciné dans cette région, terre de grands chanteurs et de différents styles de flamenco -.

Coto de las Canteras de Osuna, «La Petra d’Andalousie»

Pour les amateurs de randonnée et de vélo: la voie verte de Los Alcores, le parc naturel d’Oromana et les sentiers entre oliviers et céréales. Goûtez la gastronomie de la Campiña de Séville: visitez les couvents pour déguster les pâtisseries artisanales ou les mantecados à Estepa.

La Vía de la Plata (Route de l’Argent)

La Vía de la Plata, ancienne voie romaine permet de circuler du Sud au Nord de l’Espagne, le Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Elle se situe autour d’une autre: la Vía Augusta (aujourd’hui la route N-630), traversés par les rivières Huelva et Cala et le corridor vert du Guadiamar. La région de La Vía de la Plata rassemble 8 localités auxquelles on arrive par l’autoroute A-66 ou la N-630.

Parmi ses incontournables, son patrimoine historique: les peintures rupestres du Cerro del Riscal, la basilique paléochrétienne de Genera, la Zawiya d’Aznalcázar. Mais surtout son cadre naturel: la réserve naturelle d’El Castillo de las Guardas, les lacs de Serrano et la réserve naturelle d’El Castillo de las Guardas, ainsi que le lac artificiel de la Minilla. Ou encore la chêne géante: Encina de Los Perros et le Centre andalou de la faune sauvage. Visitez les haciendas où habitent les taureaux de combat.

Sierra Morena (Sierra Norte)

Les tunels du Cerro del Hierro

La Sierra Morena, située dans le nord de la province de Séville, possède l’un des plus spectaculaires cadres naturels de la province de Séville. Une bonne partie de son paysage accidenté fait partie du parc naturel de la Sierra Norte. Ne manquez pas son point culminant, La Capitana (1007 m. d’altitude), le parc forestier d’Almadén de la Plata, la colline du Cerro del Hierro, les cascades de Huéznar (monument naturel), la plage artificielle de San Nicolás del Puerto ou le jardin botanique d’El Robledo.  La Sierra Morena est une région pour découvrir à pied, à vélo (par ou la voie verte de la Sierra Morena), à cheval et pour pratiquer des activités en plein air. Pour la parcourir en voiture, prenez l’autoroute A-8013.

Les cieux de la Sierra Morena sont si limpides qu’on peut les admirer en sachant qui sont classés Réserve de ciel étoilé par l’Unesco. Découvrez l’observatoire astronomique d’Almadén de la Plata.

Mais la nature n’est pas l’unique à admirer à la Sierra Morena. Ses villages et son patrimoine monumental, son industrie minière (mines d’époque romaine ou les mines de Pozo Rico), ou ses produits gastronomiques typiques, comme les viandes de gibier, la charcuterie de porc ibériqueou les champignons.

Villanueva de Río y Minas

Sierra Sur

La Sierra Sur se situe au sud-est de la province de Séville, dans la frontière des provinces de Cadix et Málaga, et possède des sites naturels de grande valeur: la réserve naturelle du Peñón de Zaframagón, le Peñón de Algámitas, la voie verte de la Sierra Sur, le Tablón, Esparteros et les montagnes de Montellano. El Terril est le plus haut sommet de la province de Séville et le chêne de Coripe, la plus ancienne de la province de Séville (700 ans). Ne manquez pas les belvédères qui vous offrent des vues magnifiques de la province de Séville.

La Sierra Sur rassemble 19 localités, notamment Morón de la Frontera, fondamental dans les guerres entre les Maures et les chrétiens. La Route des châteaux vous amène par plusieurs villages: El Coronil, avec son château d’Aguzaderas; Pruna et son château d’El Hierro, Montellano et son château de la Côte. Pour découvrir le passé romain de la Sierra Sur, il faut aller à Casariche (mosaïque qui représente le procès de Paris); ou à Herrera (complexe thermal). Ne manquez pas le musée de la chaux avec des fours romains à Morón de la Frontera.

Le village de Montellano

Découvrez l’histoire du bandit “El Tempranillo” dans la Route du Tempranillo; les festivals de flamenco; et la Semaine Sainte de la Sierra Sur (Fiesta del Huerto (Fête du potager) pour célébrer le dimanche de Pâques. Ou encore la surprenante “Fête des cons” (Fiesta de los Tontos) à Gilena, où ses habitants se déguisent.