Séville

Séville aux rives du Guadalquivir. Tour de l’Or

Séville est une destination majeure, une ville stratégique au centre de l’une des principales régions touristiques de l’Espagne, avec de sites inscrits au Patrimoine mondial. Sa position géographique centrale dans l’Andalousie la rend accessible pour un plan week-end ou pour une excursion d’un jour depuis autres villes de la région. 

INCONTOURNABLES DE SÉVILLE  

Que voir à Séville

Parmi les incontournables dand le patrimoine de la ville de Séville se trouvent trois monuments inscrits au patrimoine mondial: la Giralda, la Cathédrale et le Real Alcázar (l’Alcazar Royal), avec l’Archivo de Indias (Archives des Indes).

La Giralda

La Giralda de Séville

La Giralda est le phare de Séville (101 mètres de haut jusqu’au Giraldillo, la girouette qui la couronne), le monument le plus emblématique de la ville andalouse située à côté de la Cathédrale. De fait, c’est l’une des plus hautes constructions au monde. Cette grande tour richement sculptée est un ancien minaret de la Grande Mosquée qui s’inspire de la Mosquée Koutobia de Marrakech. Construite pendant la période islamique, la Giralda est surmontée d’un clocher baroque qui compte 24 cloches, dont la cloche de Sainte-Marie Majeure, qui pèse une tonne et demie. Ce qui fait d’elle une merveilleuse symbiose de différents styles architecturaux, grâce aux civilisations qui sont passées par Séville.

La visite de La Giralda est incontournable. Les panoramiques de Séville et de ses monuments et ruelles depuis son sommet sont impressionnants, mais il faut monter 35 rampes qui servaient pour que le sultan y monte à cheval. Visitez également la belle Cour des Orangers que vous pouvez voir aussi depuis le sommet de La Giralda. 

On vous conseille de faire la visite de la Giralda avec celle de la Cathédrale et l’Alcazar.

La Cathédrale de Séville

La Cathédrale de Séville depuis le sommet de la Giralda

La Cathédrale de Séville est la plus grande cathédrale gothique du monde. Elle a été classée sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité avec La Giralda et l’Alcazar. Bâtie sur l’emplacement d’une mosquée, elle est le symbole de la victoire chrétienne sur l’islam et la plus large des cathédrales gothiques. 

À l’intérieur, on remarque que le retable du maître-autel est l’une des œuvres majeures de l’historie de l’art, ainsi que le mausolée où reposent les restes de Christophe Colomb. Et une importante collection d’orfèvrerie et des tableaux.

L’Alcazar Royal de Séville

Les jardins de l’Alcazar Royal

L’ensemble de l’Alcazar Royal de Séville est l’un des plus anciens palais au monde qui est encore en service – résidence officielle des Rois d’Espagne à Séville -. En réalité, il est constitué de plusieurs palais qui ont combinent les styles mudéjar, gothique, Renaissance et baroque. La visite de l’Alcazar inclut des salles richement ornées, des jardins et patios qui parlent de l’histoire de Séville et des cultures qu’y ont passées.

La Tour de l’Or

La Tour de l’Or (Torre del Oro) est l’un des monuments emblématiques de Séville. Située aux rives du Guadalquivir, elle est une tour d’observation et de défense militaire construite par les Almohades au XIIe siècle. Faisant partie des remparts maures, elle servait pour contrôler le transport naval sur le Guadalquivir. 

La belle tour de l’Or

La Tour de l’Or avait d’autres fonctions dans le passé. Pendant la période des colonies américaines, les bateaux qui entraient dans Séville, débarquaient l’or ici, de là son nom. Elle était alors un entrepôt, mais aussi une prison.

Le Musée Maritime de la Tour de l’Or

Au dernier étage de la Tour de l’Or se trouve un petit Musée Naval qui expose des objets, cartes et des maquettes maritimes. Il est aussi un beau Mirador avec des vues sur le Guadalquivir.

Place d’Espagne

La Place d’Espagne de Séville a des énormes proportions

La Place d’Espagne est l’un des incontournables de votre visite à Séville par sa beauté et sa majesté. Situé dans le Parc de María Luisa, ce place-palais a été conçu pour l’Exposition ibéro-américaine de 1929, un espace unique au monde. Il possède des proportions extraordinaires, avec une surface de 50 mille mètres carrés et un canal qui entoure la place de 515 mètres de long.

Prenez le temps dans l’une des places les plus imposantes et photographiées d’Espagne. Promenez-vous dans la galerie à portiques du bâtiment, admirez les bancs ornés de mosaïques représentant les provinces espagnoles ou parcourez le canal en barque. Vous aurez des plus belles photographies de l’un des plus beaux monuments de Séville.

QUARTIER DE SANTA CRUZ

Le Barrio de Santa Cruz est la Vieille-Ville de Séville, où se trouvent certains monuments  et lieux touristiques parmi les plus importants de la ville, comme la Giralda, l’Alcazar Royal ou la Casa Pilatos. Le quartier de Santa Cruz est l’ancien quartier juif de Séville, un très beau dédale de ruelles et de passages, des maisons blanches traditionnelles et des petites places d’ambiance.

Pour en savoir plus sur le passé juif du quartier de Santa Cruz, rendez-vous au Centre d’Interprétation juif de Séville. Parmi d’autres sites d’intérêt touristique situés au quartier de Santa Cruz se trouve: l’Hôpital des Vénérables prêtres, les Jardins de Murillo, la Plaza Nueva – place de la mairie -, l’Archivo General de Indias – ancienne maison commerçante -, le Palais de la Comtesse de Lebrija, ou encore la belle et originale Plaza de Cabildo.

Plaza del Cabildo

La belle Place du Cabildo

En face de la cathédrale de Séville se cache cette très belle en demi-cercle: la Plaza del Cabildo, une surprise agréable. Le dimache, la tranquillité de cette place est remplacée par la bonne ambiance du marché des collectionneurs.

QUARTIER DE TRIANA

Le Barrio de Triana est l’un des plus charmants quartiers de Séville. Situé de l’autre côté du Guadalquivir, il est un quartier populaire d’artisans, de flamenco et de bonne ambiance. C’est très agréable de se promener dans ce quartier, de s’arrêter dans les magasins d’artisanat, et de déguster la gastronomie andalouse dans ses bars à tapas et restaurants. 

Le quartier de Triana

Dans le passé, le quartier de Triana était connu par ses azulejos qu’on y trouve encore sur les bâtiments anciens. Parmi les lieux à visiter dans le Barrio de Triana se trouve l’église Santa Ana, la Chapelle des marins ou encore le Marché de Triana – un marché populaire -.

Finalement, le Barrio de Triana propose de beaux spectacles de flamenco. 

MONUMENTS DE SÉVILLE

Église de la Santa Cruz

Église du Divin Sauveur

L’église du Divin Sauveur (Iglesia del Salvador) est l’église la plus grande de Séville depuis la Cathédrale. Découvrez son magnifique maître-autel et ses peitures murales, ainsi que les gravures sur bois plaquées or.

Basílica de la Macarena

La basilique de Macarena est une église néo-baroque (1949) qui honore la vierge de Maarena. Elle se trouve dans le quartier populaire de la Macarena, moins touristique, pourtant plus authentique. À côté de la basilique il y a une arche qui appartenait au rempart de l’époque almohade (XIIe siècle).  

Dôme de l’église de San Luis de los Franceses

Palacio de San Telmo

Le palais de San Telmo est l’un des plus grands et beaux bâtiments de Séville: un palais baroque de 1682 avec d’ impressionnantes colonnes ioniques. Plus tard fut l’académie marine et orphelinat, palais royal du duc de Montpensier, école théologique et hôpital. Aujourd’hui est le siège du gouvernement d’Andalousie.

Palais de San Telmo

Monastère La Cartuja

Le monastère de La Cartuja de Séville fut à son origine le monastère de l’Ordre des Chartreux au XVe siècle, et à partir de 1836, après son abandon par les moines, fabrique de céramique. Aujourd’hui fait partie du centre andalou d’art contemporain. Ne manquez pas la Casa Prioral (avec une exposition sur l’histoire du monastère), la chapelle et la salle capitulaire – et son crypte funéraire -.

Il est situé sur l’île de la Cartuja, sur le site de l’Expo 92, donc, vous pouvez découvrir tout en même temps. 

Pavillon de la navigation – Expo 92

Sur l’île de la Cartuja de Séville – rives du Guadalquivir – se trouve le Pavillon de la navigation, un espace qui propose une exposition permanente sur la navigation et des expositions temporaires, ainsi qu’une tour de guet. Il a été créé lors de l’Exposition Universelle de Séville 1992.

Bâtiment José Espiau

Real Fábrica de Tabacos – Université de Séville

L’ancienne fabrique de tabac de Séville est un beau bâtiment néoclassique qui contenait plusieurs parties: la manufacture de tabac, la prison, une crèche, un tribunal, des étables pous les mules qui aidaient au broyege et 116 moulins broyeurs. La célèbre Carmen – qui inspira l’opéra de Bizet – était employée de la Real Fábrica de Tabacos, et était connue parce que roulait des cigares entre ses cuisses. 

À partir de 1949, le bâtiment sera siège d’une partie de l’université de Séville. Entrée gratuite.

Archives générales des Indes

L’archive des Indes de Séville est l’un des plus importants centres de documentation sur la découverte et la conquête du Nouveau Monde. À l’origine, le bâtiment siège de l’archive était destiné à halle marchande, mais avec Charles III a décidé qui serait le lieu idéal pour centraliser la documentation sur les possessions de l’Espagne outre-mer.

Ancienne gare de Cordoue

L’ancienne gare de Cordoue est un très beau bâtiment de style néo-mudéjar construit en 1889 pour accueillir le pavillon de Séville lors de l’Exposition ibéro-américaine de 1929. Inspiré d’un patio de l’Alhambra et des arcades de la mosquée de Tanger, il possède une impressionnante voûte en fer et en verre. Avec l’inauguration de la gare de Santa Justa lors de l’Exposition universelle de 1992, la gare de Cordoue a été transformée en centre commercial.

ATTRACTIONS TOURISTIQUES À SÉVILLE

Découvrez les principales attractions touristiques de Séville.

Metropol Parasol – “Las Setas”. Mirador

L’impressionnante structure du Metropol, connu comme ‘Las Setas’

Le Metropol Parasol de Séville est un incontournable. Connu comme « Las Setas » (« Les champignons ») est la plus grande structure en bois d’Europe: 150 x 70 mètres et 26 mètres de hauteur. C’est une épatante construction conçue par l’architecte allemand Jürgen Mayer en 2011 pour donner une nouvelle vie à la Plaza de la Encarnación – située au-dessous de la structure -. Au début, on voulait construire un parking, mais la découverte de ruines romaines a changé le projet. Mayer a intégré ces vestiges sagement dans son bâtiment. 

Le Metropol Parasol abrite un marché couvert (Mercado de la Encarnación), ainsi que des locaux commerciaux, des restaurants et un musée archéologique (Antiquarium). Au-dessus se trouve une promenade piétonne payante, des bars et restaurants, ainsi qu’une terrasse avec un panorama sur les toits de Séville (« El Mirador »).

Promenade avec des vues imprenables de Séville

Antiquarium. Musée archéologique (Metropol Parasol)

L’Antiquarium est un musée archéologique situé dans Metropol Parasol, à 5 mètres en dessous. Ce sont les vestiges d’une colonie romaine du I siècle après J.C avec des mosaïques et des maisons.

Isla Mágica – parc d’attraction Ile magique

Le parc d’attractions Ile magique est un parc thématique autour des grandes découvertes.  Il y a 8 zones différentes: Séville, porte des Indes  – port de Séville au XVIe siècle; Quetzal – le monde des Mayas – ; La porte des Amériques; Amazonie, La porte des pirates, la Source de la jeunesse – espace dédié au enfants – ; El Dorado et Capitaine Balas. 

Des montagnes russes, toboggans, piscines, rivières,…dans un parc magique. Il est situé sur le site de l’Expo de 1992.

Aquarium de Séville

L’aquarium de Séville est l’un des plus beaux d’Espagne, avec 400 espèces de poissons et mammifères marins. Son originalité se trouve dans le fait que dans l’Aquarium de Séville l’on suit le voyage de Magellan. Il se situe près du parc Maria Luisa.

PALAIS DE SÉVILLE

Le patio du Palais de Dueñas

Palais de las Dueñas

Le Palais de las Dueñas est l’un des plus beaux exemples des palais sévillans des XVe et XVIe siècles, avec le Real Alcazar et le Palais Casa Pilatos. Il réunit les styles gothico-mudéjar et Renaissance. L’une des parties les plus belles du Palacio de las Dueñas est son remarquable patio entouré de galeries, ainsi que son jardin d’orangers et de palmiers. Le poète Antonio Machado, né dans ce palais, se souvient de ce jardin dans ses poèmes. Le portique ouest du pation donne à une chapelle et son portail gothique. 

Le Palais de las Dueñas appartient à la famille aristocratique de la maison d’Alba, mais certains parties sont accessibles au public, comme le patio, le jardin et certains salles. On y trouve des importantes collections d’oeuvres d’art et de mobilier.Le Palais de las Dueñas est l’un des plus beaux exemples des palais sévillans des XVe et XVIe siècles, avec le Real Alcazar et le Palais Casa Pilatos. Il réunit les styles gothico-mudéjar et Renaissance. L’une des parties les plus belles du Palacio de las Dueñas est son remarquable patio entouré de galeries, ainsi que son jardin d’orangers et de palmiers. Le poète Antonio Machado, né dans ce palais, se souvient de ce jardin dans ses poèmes. Le portique ouest du patio donne à une chapelle et son portail gothique. 

Le Palais de las Dueñas appartient à la famille aristocratique de la maison d’Alba, mais certaines parties sont accessibles au public, comme le patio, le jardin et certaines salles. On y trouve d’ importantes collections d’œuvres d’art et de mobilier.

Palais Casa de Pilatos

La Casa PIlatos, l’un des plus beaux palais de Séville

Le Palais Casa de Pilatos (maison de Pilate) est un sublime palais construit au XVe et XVIe siècle qui combine les styles de la Renaissance italienne, le mudéjar espagnol et le gothique. Classé monument national depuis 1931, il est un prototype du palais andalou. Son patio aux façades ouvragées, mosaïques, stucs et azulejos est magnifique. Un jardin géométrique est au centre du palais, entouré de salles joliment décorées, de statues grecques et romaines, des tapisseries et des œuvres de grands artistes.

Le Palais Casa de Pilatos se trouve dans le quartier de Santa Cruz de Sevilla, sur la Plaza Pilatos. Il est le plus beau palais de la ville depuis l’Alcazar, avec le Palais de las Dueñas et le Palais Salinas.

Palais de la Comtesse de Lebrija

Un autre palais remarquable, c’est le Palacio de la Condesa de Lebrija, avec son patio magnifique aux murs richement décorés. On y trouve une belle collection de pièces d’art et de beaux mosaïques.

Mosaïque du palais de la Comtesse de Lebrija

Palais Salinas

Le Palais Salinas est un joyau caché dans la Vieille Ville de Séville, très proche de la cathédrale. Une maison-palais du XVIe siècle où se combinent les styles Renaissance, gothique et mudéjar – comme dans la Casa de Pilatos -. Propriété d’une famille aristocratique, les Salinas, il est en partie ouvert au public: son sublime patio aux colonnes de marbre de Carrara et certaines salles richement décorées. Un autre patio possède un mosaïque romain très bien conservé.

Le palais Salinas

MUSÉES DE SÉVILLE

Une forme de connaitre mieux Séville est en visitant ses musées.

Musée des Beaux-Arts de Séville

Le musée des Beaux-Arts de Séville est la deuxième pinacothèque d’Espagne et l’un des plus importants musées d’Andalousie. On y trouve l’essentiel de la peinture baroque sévillane: Murillo, Zurbarán, Velázquez et Valdés Leal, ainsi que la peinture andalouse du XIXe siècle. 

Le musée des Beaux-Arts de Séville, créé en 1841, est situé dans un ancien couvent – le couvent de la Merced (XIIIe siècle) dans une place au centre de Séville. Entrée gratuite.

Musée des arts et traditions populaires

Le musée des arts et traditions populaires de Séville est un hommage au patrimoine ethnologique andalou. Il expose des objets qui témoignent des modes de vie traditionnels de la région. Installé dans le Pavillon mudéjar – conçu pour l’Exposition ibéro-américaine de 1929, possède des collections d’artisanat, céramique, dentelles et broderies, jouets…ainsi que des affiches sur les fêtes de printemps en Séville et une collection de cartes postales.

Musée de Beaux Arts de Séville

Musée archéologique de Séville

Le musée archéologique de Séville s’est créé à la fin du XIXe siècle à partir des antiquités provenants de la ville romaine d’Italica. Les collections principales sont de la préhistoire, de l’âge du bronze tardif et des pièces médiévales, wisigothiques et islamiques. L’une des merveilles du musée est le “Trésor de Carambolo” (650 avant J.C) qui contient des bijoux en or et de la céramique.                                               

Le musée archéologique se situe au Pavillon des Beaux-Arts créé par Aníbal González lors de l’Exposition ibéro-américaine de 1929.

Musée du Flamenco de Séville

Le musée de la danse flamenco est unique au monde, un bel hommage à cette expression culturelle ancrée en Andalousie. C’est un musée interactif pour comprendre la danse, le chant et la guitare flamenco, ainsi que son esthétique. Il a été créé par la danseuse Cristina Hoyos.

Le musée du flamenco est installé dans un ancien bâtiment du XVIIIe siècle, avec un sous-sol voûté, un patio magnifique. Ses murs ont été construits autour d’une vitrine qui contient la Bible, le Talmud, le Coran et des écritures hindoues.

PARCS ET JARDINS DE SÉVILLE

Le Palais de Dueñas

Jardins du Real Alcazar

L’Alcazar de Séville comprend des jardins splendides sur sept hectares. Des belles promenades de palmiers et d’orangers et d’arbres exotiques, de bassins et de fontaines et de pavillons.

Jardins de Murillo

Dans le Quartier de Santa Cruz se trouvent les Jardins de Murillo, un beau parc dédié au peintre du XVIIe siècle Murillo. 

Le Parc de Maria Luisa

Le Parc de Maria Luisa est le jardin public le plus célèbre de Séville – autrefois le palais de San Telmo -, un vrai oasis de verdure situé à côté de la Plaza de España. Celle-ci a été créée pour l’Exposition ibéro-américaine de 1929. En fait, dans le Parc de Maria Luisa on y trouve des pavillons de cette exposition. Les jardins furent rénovés par Jean-Claude Nicolas Forestier, conservateur du bois de Boulogne à Paris. Il s’inspire des jardins du Généralife, de l’Alhambra et de l’Alcazar de Séville.

Le Parc Maria Luisa est ouvert de 8h00 à 22h00 (en hiver) et de 8h00 à 24h00 (en été).

QUE FAIRE À SÉVILLE

Croisières dans le Guadalquivir

Le Guadalquivir est l’un des fleuves les plus grands d’Espagne. Il traverse la ville de Séville, ce qui invite au visiteur à des croisières et des excursions en kayak pour voir les monuments depuis ses eaux.

Location de kayak à Séville

Un tour en kayak sur fleuve Guadalquivir vous permettra de voir la vie de Séville autrement. Vous pouvez louer un kayak sur ce site en avance.

Séville en bus touristique

Une autre option de transport dans la ville de Séville est le bus touristique, un moyen rapide et pratique qui parcourt une bonne partie des sites touristiques.

Faire du vélo à Séville. Location de vélos 

Séville à vélo

Faire du vélo à Séville est une des meilleures façons de découvrir la ville, parce que c’est très facile: le terrain est plat et il fait beau temps. Elle a 170 kilomètres de pistes cyclables qui traversent la ville et un service public de location de vélos (Sevici). Pourtant, vous pouvez louer des vélos à Séville ou faire des tours à vélo guidés.

En dehors de pistes cyclables, perdez-vous dans la Vieille-Ville, promenez-vous dans les rives du Guadalquivir, et traversez encore le pont de Triana pour explorer le quartier. 

Visite en trottinette électrique

Bien sur, on peut aussivisiter Séville trottinette électrique.

LE FLAMENCO À SÉVILLE

Le flamenco, de la musique andalouse. Tablao flamenco à Séville

Le flamenco (connu aussi comme ‘cante jondo’) c’est la meilleure expression de la culture andalouse. C’est une musique dont ses origines se remontent au XVe siècle, qui a été amené par les gitans qui sont arrivés en Andalousie. Il est devenu populaire au XIXe siècle grâce aux cafés-concerts. Inscrit au patrimoine immatériel de l’humanité, le flamenco est très ancré dans la ville de Séville. Rendez-vous dans les nombreux ‘tablaos’ au centre-ville et, surtout, dans le quartier de Triana. Des spectacles flamenco vous attendent pour vous montrer l’un des trésors de la culture andalouse.

FÊTES EN SÉVILLE

La Semaine Sainte – Mars/Avril

Semaine Sainte à Séville

La Semaine Sainte est une fête religieuse très importante en Andalousie, classée d’intérêt touristique national, que la population célébrée avec passion. Des processions impressionnantes des confréries parcourent les villes et villages d’Andalousie. La Semaine Sainte à Séville est très belle, les processions sont magnifiques, avec des statues saintes et des costumes traditionnels aux chapeaux pointus. Au cours des processions on remémore le calvaire de Jésus sur la croix.

Il faut dire que les rues de Séville en Semaine Sainte sont massifiquées, donc, parfois c’est compliqué de voir en silence des défilés des confréries.

La Feria d’Abril

L’une des fêtes les plus populaires en Andalousie est la Féria d’Avril. À Séville c’est une semaine de fête très colorée, avec du flamenco, des gens habillés avec la tenue folklorique, des chevaux, et de nombreux stands de tapas ornés de lampions. La Féria d’Avril a lieu deux semaines après la Semaine Sainte. Rendez-vous au sud-ouest de la ville de Séville, dans une grande enceinte: “Real de la Feria”, près de la rivière du Guadalquivir.

Biennale de Flamenco – Septembre/Octobre

La Biennale de Flamenco se tient dans la ville de Séville tous les deux ans – pour les années paires -, un rendez-vous pour découvrir cette musique et les plus illustres artistes du chant et de la danse. La visite du Museo del Baile Flamenco (Musée de la danse flamenco) est l’introduction idéale pour en savoir plus sur cette musique.

GASTRONOMIE

Bars à tapas à Séville

La cuisine de Séville est un mélange des plats des cultures qui y sont passés: romaine, juive, arabe,…Une cuisine simple et savoureuse: des poissons et fruits de mer – le célèbre poisson frit -, des viandes et produits ibériques, le riz des marais du Guadalquivir, les fruits et légumes des potagers locaux, le délicieux gaspacho, la « regañá » (un pain plat d’origin arabe) qui accompagne tous les tapas,…L’huile d’olive d’Andalousie présent dans tous les plats. Et, bien sûr, des spécialités sucrées: friandises des couvents, des petits gâteaux sablés: les polvorones d’Estepa, entre autres.

Dégustation de tapas à Séville

Les tapas sont très populaires en Andalousie. À Séville il y a des bars à tapas partout: des délicieux amuse-bouches accompagnés d’un bon vin andalou ou une « cervecita » feront votre bonheur. La “ración” est une portion de tapas plus grande. Vous trouverez des bars à tapas dans le quartier de Santa Cruz, à Triana, à Macarena,…

FAIRE DU SHOPPING À SÉVILLE

Marchés traditionnels de Séville

Marché de Triana

Faites vos achats de spécialités locales dans les marchés traditionnels de Séville, comme le marché de Triana, le marché d’El Arenal, le marché du quartier Feria,…Ce sont des marchés couverts qui offrent un intéressant choix de produits frais. On y trouve des bars à tapas.

Marchés aux puces de Séville

Voici quelques marchés aux puces en Séville: dans le quartier de la Cartuja – marché aux puces Charco de la Pava – (samedis et dimanches matin); dans le quartier d’Alameda (les jeudis matin),…Dans la Plaza del Museo, en centre-ville, il y a un beau marché d’art tous les dimanches. Ne manquez pas le marché des collectionneurs tous les dimanches matin dans le quartier de Santa Cruz, près de la cathédrale, dans une place très spéciale: la Plaza del Cabildo.

PRÈS DE SÉVILLE

Itálica, ancienne ville romaine

Les sublimes mosaïques d’Italica

À Santiponce, à 10 km au nord de Séville, se trouve l’ancienne ville romaine d’Itálica. Une promenade dans ce archéologique vous amène à l’impressionnant amphithéâtre, les temples, les aqueducs, les bains thermaux et les maisons aux beaux mosaïques. Bien qu’une grande partie de la ville romaine d’Itálica est encore sous le village de Santiponce. Fondée en 206 avant Jésus-Christ, Itálica fut la primère ville romaine d’Espagne qui perd son importance au IIIe siècle avec la réorientation du Guadalquivir.

Découvrez des trouvailles d’Itálica dans le musée archéologique de Séville.

Visite des caves Salado

Découverte de la tradition viticole d’Andalousie dans les caves Salado, à environ 30 minutes de Séville. Une visite de cette cave familiale accompagnée d’un oenologue expert qui vous montrera tout le processus de récolte du raisin, extraction du jus et fermentation. Dégustation de vins sévillans.

Visite aux caves Salado

PRÉPAREZ VOTRE SÉJOUR EN SÉVILLE

INFORMATIONS PRATIQUES

Quelle époque pour venir à Séville ?

La meilleure époque pour visiter Séville est en automne, hiver et printemps en raison des bonnes températures; l’été est extrêmement chaud. Les hivers sont doux et les printemps sont très beaux, de plus c’est le moment de la fête de la Semana Santa.

SE DÉPLACER EN SÉVILLE

Promenades en bateau

La meilleure forme de découvrir Séville est à pied, en se promenant dans ses différents quartiers: le Barrio de Santa Cruz, le Barrio de Triana,…et, bien sur, en bateau: les excursions en bateau dans le Guadalquivir sont une très bonne option pour voir la ville autrement. Le bus est très pratique puisqu’il a un bon réseau qui parcourt toute la ville de Séville. Et l’un des moyens de transport le plus intéressants est le vélo.

Transports publics à Séville

Concernant les transports publics à Séville, le bus est le plus pratique pour les touristes puisqu’ils circulent dans et autour le centre. La plupart des bus partent de la Puerta de Jerez ou de la Place Ponce de Leon. Vous pouvez acheter les billets auprès du chauffeur ou dans un kioske.

Le Tram possède une ligne de 1,4 km qui traverse le centre, reliant la Plaza Nueva à l’Avenue de la Constitution (arrêts: Archivo de Indias, Puerta de Jerez, San Sebastián et San Bernardo).

Le métro de Séville possède une ligne qui relie le centre aux quartiers extérieurs. 

VENIR À SÉVILLE

Les azulejos de la Place D’Espagne

Séville est très bien connectée par les airs, il y des vols depuis plusieurs villes européennes. Mais elle est aussi possible venir par train – le AVE ou TGV – depuis la France, et même en voiture.

Venir à Séville en avion

L’Aéroport de Séville a des correspondances nationales et internationales. 

Sévilla la nuit, depuis la terrasse de l’Hòtel Inglaterra

Venir en train à Séville

Venir en train à Séville est également un bon choix grâce aux liaisons par TGV et AVE (le TVG espagnol) existant en Europe.

La gare de Santa Justa se trouve à 15 minutes à pied du centre-ville.

Venir à Séville en voiture

Séville se trouve sur les grands axes autoroutieres de l’Andalousie: l’A-92 mène vers Malaga et Grenade; l’A-49 vers Huelva et Portugal, l‘A-4 vers Cordoue et Madrid et l’A-66 vers le nord de l’Espagne. Séville se trouve à 122 km de Cádix, à 141 km de Cordoue et à 205 km de Málaga et de Grénade.

AÉROPORT DE SÉVILLE

Vols à Séville

L’aéroport de Séville se situe à 9 kilomètres de la ville. Pour aller de l’aéroport au centre, il y a plusieurs options. Le taxi arrive en 20 minutes au centre-ville, alors que le trajet en navette de l’aéroport prend 30 minutes (achetez le billet dans le bus qui part du hall d’arrivée du terminal).

Transferts aéroport Séville – centre-ville

Un autre choix pour aller de l’aéroport de Séville au centre-ville est le transfert privé, que vous pouvez réserver avant votre voyage.

LOUER UNE VOITURE EN SÉVILLE

Si vous voulez louer une voiture pour vous déplacer en Andalousie, vous pouvez faire la réservation en avance sur notre site. Prenez votre véhicule de location à l’aéroport de Séville.

OÙ DORMIR À SÉVILLE

Vous avez une large catégorie d’hôtels, des établissements classés, formules séjour tout compris. Sur Séville ou ses proches environs, vous avez la possibilité de dormir dans un hébergement en chambre et petits-déjeuners pour un bon séjour.

On vous propose une liste des hôtels, appartements, chambres d’hôtes,…sur ce moteur de recherche. Vous avez la possibilité de réservation en ligne.



Booking.com